Si dans la rédaction de votre thèse vous avez fait preuve d'une rigueur scientifique remarquable dans la recherche de la vérité, appuyé en cela par une bibliographie exceptionnelle. Vous avez par contre dans la rédaction de votre lettre ouverte fait preuve d'une légèreté d'esprit inqualifiable d'où transpirent vos rancoeurs et vos aigreurs, sources du court-circuitemment du raisonnement logique qui a guidé la rédaction de votre thèse.Vous vous êtes en effet aventuré à livrer des interprétations de faits sans les appuyer de preuves irréfutables, ce qui est contraire à toute rigueur scientifique et morale. Nous avons malheureusement eu la déception de constater après avoir été séduit par la rigueur de certaines de vos analyses que votre intellect, comme beaucoup d'intellectuels Africains est dominé par votre mentalité et vos sentiments personnels