TRIUMVIRAT

Le triumvirat dont les bases de l’alliance politique ont été jetés récemment par Henri Konan Bédié, Allassane Outtarra et la droite française à Paris augure de sombres jours pour la Côte d’ivoire. Cette alliance purement conjoncturelle dans le contexte actuelle de lutte pour le pouvoir réuni en son sein les farouches ennemies d’hier. En effet comme l’histoire nous l’enseigne, les alliances politiques dont l’objectif est l’obtention du pouvoir des hautes magistratures malgré l’impossibilité législative débouchent presque toujours sur de sérieux trouble et dans le pire des cas, une guerre civile.

Cette  alliance dont l’objectif pour Henri Konan Bédié est le retour au pouvoir, après en avoir été chassé hier par ses alliés d’aujourd’hui, risque fort bien de se terminer en règlement de compte tant les rancœurs sont tenaces  et aigues malgré l’apparente réconciliation de circonstance entre les parties.

L’objectif pour Allassane Ouattara dans cette alliance est de se débarrasser d’un adversaire que deux coups d’état et une rébellion n’ont pu chasser du pouvoir, et préparer du même coup son accession au pouvoir avec l’aide de Bédié moins tenace et donc plus facile à éliminer.

Ces deux responsables politiques s’élancent dans des calculs politiques sans tenir compte du facteur le plus important : Le peuple. Acceptera-t-il ce Triumvirat ? Quelle sera sa réaction ?

Le PDCI comme à son accoutumé se fait adepte de supers calculs politiques qui bien souvent n’ont pas donnés les résultats escomptés et se sont parfois retournés contre lui-même. Une certitude toutefois se dégage de cette alliance. Il y aura un perdant. Qui donc du PDCI ou du RDR sortira victorieux de cette alliance de dupe ou chacun croit pouvoir manipuler l’autre pour atteindre son objectif ?

Wait and see.