13 /08/07

Face aux attaques racistes, méchantes et indignes dont fut l’objet notre très talentueux Théophile suite à son article intitulé ‘’Sarkhozy, Kadhafi, l’uranium et le Niger’’ publié sur agoravox, nous avons senti le besoin de réagir.

Mon cher    verite ET reconciliation alias Webes, 

Encore toi, toujours toi. Tu es vraiment indécrottable, irrécupérable même je dirais. Ta haine envers le président  Gbagbo t’aveugle et rempli ton cœur d’amertume. Je t’ai déjà dit qu’on n’était pas des sauvages, on ne peut accuser sans preuves.  Guy André Kieffer à disparu, volatilisé. On à jamais retrouvé de cadavre. Comment peux-tu accuser sans preuves ? Ressaisis-toi. Par charité chrétienne, je préfère m’arrêter là. Monsieur Kouamouo ne défend aucun parti politique, ni aucun régime. Il défend des convictions (Le combat pour une Afrique digne et prospère) que je partage sans réserve.

Tu n’es pas Africain, nous le savons. Tu es un petit blanc foncièrement raciste  que l’arrivée de Gbagbo contrarie, parce qu’elle met fin aux magouilles et aux pillages en tout genres auxquels vous êtes habitués toi et tes semblables. Tu as peut être vécu longtemps en Côte d’ivoire, mais sous ta rancœur transpire un racisme primitif.

Je te donne à relire l’échange (déjà) que nous avions eu le 04 Mai 2007 à propos de l’article de notre talentueux Théophile intitulé ‘’ Relations Afrique - France : pour une commission Vérité et Réconciliation’’

Relations Afrique - France : pour une commission Vérité et Réconciliation
par Xada (IP:xxx.x01.74.20) le 3 mai 2007 à  21H12

Gbagbo est un mauvais nègre. Non malléable et corvéable à souhait, il refuse de dire "oui missié Bwana" "oui missié lé blanc". Et pour cela il faut le remplacer par des voyous qui ne demandent qu’a courber l’échine, et laisser piller leur pays en échange de quelques friandises comme au bon vieux temps dé « missié bwana ya bon bamboula ». Rien que pour cela il faut le détester, le chasser du pouvoir mais surtout ne pas le tuer, car la réaction de ses « extrémistes » ou de ses résistants c’est selon, serait incalculablement, dramatiquement, horriblement terrible...

Pour le français raciste, le bon nègre c’est le bon bougnoule dans le genre « oui missié bwana ». Celui qui accepte tout, même l’inacceptable. Il faudrait que les français comprennent que « oui missié bwana » est mort en Côte d’ivoire le jour de l’arrivé au pouvoir de Gbagbo le 24 Octobre 2000. Il mourra sûrement dans tous les autres pays Africains.

Peut on appeler la France « pays des droits de l’homme et de la liberté » quand des gouvernements français corrompus entretiennent des dictatures (Tchad, Gabon, Centrafrique, Congo etc etc .) commettent des massacres et des pillages au nom de celle-ci .Que font les français ? Rien, ils font semblant de ne rien voir, de ne rien entendre. Les commentaires des medias français sur la situation en Irak sont scandaleux, on atteint le summum, pour reprendre Mme royal face à Sarko, de la mauvaise foi. La France donc les français puisque cela est fait en leur nom, les dirigeants français, parlant et agissant en leur nom ne font rien contre cela. Quelle hypocrisie. Plus scandaleux et mesquin encore consiste à évoquer les crimes d’autrui pour amoindrir les siens.

Je lisais un jour un ouvrage offert par mon voisin, témoin de Jehova. Il y était question d’un témoin de Jehova qui distribuait des ouvrages bibliques en Afrique austral pendant la colonisation. Un colon surpris un de ses employés lisant l’un d’eux. Curieux celui-ci s’en emparas et entrepris de le lire à son tour. Quand il eut fini, il déclara « Si les nègres lisent ce genre d’ouvrages, l’homme blanc ne pourra plus rester ici. » C’est ainsi que tout fut mis en œuvre pour chasser la petite communauté de témoins de Jehova dont l’activité d’évangélisation fut perçue comme un danger par les colons. Aujourd’hui, ce témoin de Jehova, c’est Gbagbo.

L’époque dé « missié bwana » est révolue, acceptez le.

Descendant authentique de colon.

Relations Afrique - France : pour une commission Vérité et Réconciliation
par Xada (IP:xxx.x01.74.20) le 3 mai 2007 à 21H18

Tristan, tu es de mauvaise foi. Tu parles des français chassés par Gbagbo, mais il est arrivé au pouvoir en 2000. Pourquoi de 2000 à 2004 il n’a chassé aucun français. Tu es quand même extraordinaire, pendant la deuxième guerre mondiale vous n’aviez pas l’amour de l’allemand et pour cause, c’est pareil en Côte d’ivoire. La différence ici c’est que vous avez tué des centaines d’ivoiriens directement par votre garnison coloniale, et des milliers indirectement par vos voyous déguisés en opposant politique armé. Donnez-moi Tristan, le nom d’un seul français tué ici par « les extrémistes de Gbagbo ». Il n y en a aucun, aucun. On voit bien dans quel camp se trouve la barbarie. On n’est pas naïfs, on vous connaît. On sait de quoi vous êtes capable pour quelques grammes d’or ou quelques gouttes de pétrole.

Vous les français de Côte d’ivoire, avez massivement voté Lepen en 2002. Vous allez faire de même en 2007. Vous êtes tous de mauvaise foi, vous faite semblant de ne pas voir les massacres commis par votre armée en votre nom, car c’est vous qui avez mis Chirac là ou il est.

Vous parlez d’archives, c’est bien, mais tous les jours de nouveaux dossiers s’accumulent, et deviendront eux aussi des archives. Il faut stopper net tout ça, afin qu’il n y ait plus d’archives de ce genre, ni de cadavres et de sang dans les placards de l’Elysée.

Relations Afrique - France : pour une commission Vérité et Réconciliation
par Webes (IP:xxx.x24.186.16) le 4 mai 2007 à 13H10

Tu veux des noms ! Y a Keiffer, les soldats de Bouake. Gbagbo liberateur de l’Afrique et grand homme politique, arreter j en peux plus de rire. Il n a fallu qu un coup de speculation sur le cacao pour destabiliser son regime. Profitant de ce coup d etat dont il etait au courant de sa preparation, pour liquider physiquement son opposition, et n arrivant pas a battre sur le terrain les rebelles il demande a la France de ce batte a sa place, mais comme cette derniere refuse (mais elle lui livre comme meme de l armement) et lui demande de negocier, ce qui lui deplait profondement il fait appel a des conseillers militaire Israeliens pour chasser la France du conflit et de la CI, ce qui conduira au bombardement de Bouake et aux incidents de novembre 2004. Et comme c est un genie politique apres avoir reussi a diviser par 2 son pays, a avoir fait de son allie un ennemi il fini par etre lui meme et son camp la cible des resolutions de l’ONU

Quel genie politique !

Relations Afrique - France : pour une commission Vérité et Réconciliation
par Xada (IP:xxx.x01.93.36) le 4 mai 2007 à  16H03

Mon cher Webes

On voit bien que tu ne sais rien de ce qu’il se passe en Côte d’ivoire. Tes sources d’information sont celles qui appartiennent aux amis de Chirac. Pas étonnant alors que tu sois plus qu’intoxiqué.

Kieffer a disparu, volatilisé, on a jamais retrouvé de corps. Comment peux-tu porter des accusations sans preuves. La tête, c’est fait pour réfléchir et les pieds pour marcher, et non le contraire.

Les soldats de Bouaké dont personne n’a jamais vu les corps ni les photos, aucune autopsie effectuée. Aucune expertise balistique effectuée pour connaitre la nature des projectiles utilisés. La France à fait barrage à toutes les enquêtes menées par la Côte d’ivoire. Que voulait cacher cette dernière ? Un américain tué pendant les bombardements selon les autorités françaises. Je ne savais pas que des Américains étaient engagés dans l’armée française.

Dans un pays de droit, civilisé et démocratique quand un incident de cette nature survient, on mène des enquêtes pour connaitre la vérité, on ne se rend pas justice. Il ya de quoi se demander qui est plus civilisé que qui ?

La France refuse les enquêtes d’expert internationaux, elle refuse les expertises balistiques, elle refuse les autopsies des corps. Bon sang on n’est pas des sauvages, comment peut on accuser sans preuves ?

Que voulez vous donc cacher ?

Pour reprendre Mme Royale, je dirais qu’on atteint là le summum du banditisme politique et de la mauvaise foi.

Chirac à été averti bien avant les bombardements par Gbagbo de l’offensive. L’armée française connaissait les risques liés aux bombardements des positions rebelles installées à Bouaké. Pourquoi avoir mis la vie des soldats français en danger en les laissant sur place ? Il aurait été mieux indiqué de les faire sortir de la ville jusqu’ à la fin de l’offensive.

Les dommages collatéraux, vous connaissez ? C’est du jargon militaire. Sur un théâtre d’opérations militaire surviennent toujours des accidents et vous le saviez. Pourquoi alors être resté sous les bombes pour crier ensuite au meurtre ? Sans enquête, rien ne prouve rien.

Ce sont les rebelles qui ont tirés des obus de mortier sur la position française, parce qu’on leur avait promis que tant que les soldats français serait là, rien ne leur arriverait. Vous vous souvenez de Kolwezi ? Et bien il s’agit là d’un Kolwezi bis.

Ce que tu ne comprends pas ou que tu ne sais pas mon cher Webes, c’est que plus d’un million d’ivoiriens ont fuit en abandonnant tout, (Villas, commerces, exploitations agricoles, véhicules, immeubles etc etc) les hordes barbares sanglantes lancé à l’assaut de notre pays pour se retrouver dans le dénuement et la misère la plus totale. Quelle ne fut par leur joie quand Gbagbo entrepris de libérer le pays pour leur permettre de retrouver leurs biens perdu. Quelle ne fut pas leur colère quand votre garnison coloniale détruisit leur flotte aérienne en stationnement. La suite on la connait, mais pas un seul français ne fut tué. Par contre votre garnison coloniale elle, tua dans les jours qui suivirent des centaines de manifestants ivoiriens désarmés. Il faut être lâche pour tirer avec des armes de guerre sur des civils désarmés. Les images vidéo des massacres commis par votre armée sont disponibles sur le web.

Un allié qui demande qu’on lui dise "oui missié bwana" Non merci. Ce temps est révolu./

L’Onu, n’importe quoi, ce machin comme disait De gaule.

Mon cher Webes, soit tu es mal informé, soit tu es de mauvaise foi

Relations Afrique - France : pour une commission Vérité et Réconciliation
par Xada (IP:xxx.x01.93.36) le 4 mai 2007 à 16H19

Oui mon cher Webes, Gbagbo est un grand génie politique. Chirac, malgré toute la puissance politique, diplomatique et militaire de l’état français dont il disposait n’a pu en venir à bout.

Gbagbo puissance comme on dit en Côte d’ivoire.

http://politicus.afrikblog.com/

Mon cher Webes

Je voudrais juste en passant te dire, que si les Américains vous avaient demandé de négocier avec les Nazis, tu parlerais certainement allemand à l’heure qu’il est. Mais vu ton patronyme et le racisme primitif qui te court-circuite tout raisonnement logique, cela n’aurait fait que te recadrer davantage dans ta vraie nature. Quand à l’Onu et à l’Ua, qui servent avec l’aide de quelques sous-fifres, de camouflage à la France dans ses basses besognes, nous n’en avons cure. J’avais cru que tu étais mal informé, mais maintenant j’en suis certain. Tu es de mauvaise foi.

Que tu le veuilles ou non, le président choisit par les ivoiriens, et non par quelques néo esclavagistes restera en place jusqu’au moment ou le peuple libre de Côte d’ivoire le remerciera. Bon ou mauvais, c’est notre choix et nous l’assumons. C’est cela même le sens de la démocratie et de la responsabilité, assumer ses choix.  Nous préférons mille fois une liberté dangereuse à un esclavage tranquille...