Adama_Dahico

A propos de la nationalité ivoirienne - Adama Dahico : “Les fraudeurs nous font honte”

“Les fraudeurs sur la nationalité ivoirienne nous font honte. Ils doivent respecter le code de naturalisation en vigueur en Côte d’Ivoire. Ces fraudeurs démontrent aux yeux du monde entier qu’ils ne sont pas dignes et fiers de leurs pays d’origine en optant pour la fraude pour avoir la nationalité ivoirienne à l’effet de participer de façon illicite au choix du président de la République et autres, droits et devoirs exclusivement réservés aux seuls citoyens ivoiriens par la naissance ou par la naturalisation.

Ça fait honte et mal. Est-ce que ces fraudeurs sur la nationalité ivoirienne peuvent accepter que les Ivoiriens choisissent le président de la République du Mali ? Du Burkina Faso ? De la Guinée ? Les Ivoiriens ne sont pas xénophobes. Mais ils invitent les étrangers à se conformer à la loi de la naturalisation en vigueur. J’ai mal au cœur quand j’entends cela. Je demande à tous ceux qui n’ont pas le droit de vote de se retirer dignement de la liste électorale provisoire, car ce débat fait perdurer la souffrance qu’endurent tous ceux qui vivent en parfaite harmonie et intelligence avec les citoyens ivoiriens.

Nous aurons le temps de développer cela pendant les débats télévisés”, a déclaré Adama Dahiko, au terme de l’élection Miss 2010 du Haut Sassandra qui a eu lieu le 8 mai dernier, au centre culturel de Daloa. Selon lui, l’Etat ivoirien a donné à chaque habitant de ce pays la chance de s’épanouir et d’exercer librement l’activité génératrice de revenus de son choix sans discrimination d’ethnie, de religion et de pays d’origine. Il rappelle qu’en Côte d’Ivoire plusieurs possibilités s’offrent aux étrangers pour avoir la nationalité ivoirienne. “Celui qui épouse une ivoirienne acquiert la nationalité ivoirienne au même titre que l’étrangère qui épouse un Ivoirien”, a-t-il instruit.

Eustache Gooré Bi