Pal__Dimat_

Permettre l’ascension au pouvoir, du voltaïque Alassane Dramane Ouattara et commandant en chef des rebelles voleurs violeurs et éventreurs de femmes enceintes, serait faire une injure suprême à la mémoire des victimes du mossi sanguinaire : Les gendarmes massacrés à Bouaké ; les vieilles danseuses d’adjanou violées et lâchement assassinées ; les ivoiriens égorgés, comme des moutons de la tabaski, dans des rituels primitifs ; les enfants assassinés devant leurs parents ; les femmes et les hommes victimes de viols collectifs, de tortures et de massacres etc. etc.

Nous avons une connaissance, victime des rebelles du RDR, qui a vu sa femme se faire violer sous ses yeux et ceux de leur enfant. Puis il a assisté à leur assassinat en direct, lui-même baignant dans une marre de sang, après avoir reçu une balle des rebelles qui lui traversa l’abdomen. Ils le laissèrent pour mort après avoir accompli leurs actes odieux, au nom d’Alassane Dramane Ouattara. Il n’eut la vie sauve, que grâce à la compassion de ses voisins. Il a juré qu’il sacrifierait sa vie, s’il le fallait, pour mettre un terme aux actions malfaisantes du mossi sanguinaire du RDR.

platonIls sont des milliers comme lui, victimes de crimes atroces, marqués à jamais dans leur chair et dans leur âme, par les actions diaboliques du voltaïque sanguinaire, Alassane Dramane Ouattara du RDR. Comme le souligne Platon dans son célèbre ouvrage « la république -384 -378 av.-J.C.- » : « Celui qui fait peur à tout le monde, doit avoir peur de tout le monde ». Nous adhérons donc sans réserve à la réflexion suivante du digne fils de la nation, l’honorable Palé Dimaté : « Soutenir ADO est une injure à la mémoire et à la conscience nationale ».