Bedie_3_

Les Dieux sont vraiment tombés sur la tête en Côte d’Ivoire. Ceux qui hier, ont farouchement combattu l’imposteur voltaïque, sont les mêmes qui, aujourd’hui, lui ont offert, frauduleusement, le fauteuil présidentiel. Le RDR, après avoir chassé le PDCI du pouvoir, vient de réaliser un coup de maître en utilisant sa victime pour se hisser au pouvoir. Il faut être vraiment masochiste et sans orgueil, pour aider son propre bourreau à finir ce qu’il avait commencé.

Le PDCI est vraiment tombé plus bas que terre, pour devoir se renier ainsi et brader sa dignité pour quelques postes ministériels, qu’il aurait pu obtenir sans vendre son âme au diable. Finie donc la charité envers ces fils indignes de la nation. Ils ne recevront plus un Kopeck de Gbagbo, pour leur alliance satanique avec le voltaïque sanguinaire, ennemi public numéro un de la nation. Ils assumeront donc, jusqu’au bout, ce choix politique démoniaque et boirons le calice jusqu’à la lie…Gbagbo doit ouvrir grand les yeux et regarder autour de lui. Dès que la balance penchera de nouveau de son côté, les traîtres sans honneurs lui feront la courbette pour mendier leur pitance.

Toutefois, nous adhérons sans réserve à la réflexion suivante de Yao Noël, dans son éditorial du vendredi 5 juin 1998, paru dans le journal du PDCI, « le démocrate » : « Sauf à vouloir marcher sur nos corps, ce pays ne sera pas dirigé par un  intrus et imposteur de l’acabit de Dramane Alassane Ouattara. C’est une question de principe et c’est tout autant une question de patriotisme. »

Le Démocrate Hier

LE_DEMOCRATE_Hier

Le Démocrate Aujourd’hui. Pathétique !!!

20101214_LeDemocrate_081