Comment expliquer les politiques étrangères de la France et des Etats-unis en particulier, et de l’occident en général en Afrique ? Les extraits de livres occidentaux, ci –dessous, reflètent clairement et sans ambigüité la pensée profonde de l’homme blanc sur sa vision de l’homme noir. L’esclavage et la colonisation par le passé furent justifiés de manière hypocrite par un devoir de « sauver l’âme » et de « civiliser » les « sauvages africains ». De nos jours, les motifs divers et variés vont de l’ingérence humanitaire, prétendument motivé par la protection des civils comme en Libye, jusqu’à l’alibi démocratique en Côte d’ivoire. Cela est tout à fait risible quant on connait le peu de valeur que ces racistes accordent à la vie des africains et aux principes démocratiques qu’ils piétinent, constamment, au gré de leurs intérêts en soutenant les pires dictatures du globe.

La « démocratie » à l’occidentale impose t elle l’usage de la violence, des pillages, des viols, des massacres de civils innocents et des embargos sur les médicaments ? Est t il démocratique de priver des civils innocents (diabétiques, cancéreux, immuno-déficients, insuffisants rénaux etc.etc) de traitements médicaux au nom de la démocratie ? Est-il démocratique de massacrer des milliers de femmes, d’enfants et de vieillards au nom de la démocratie ? Est il démocratique d’imposer par la force, à coup de canons et de roquettes, un dangereux putschiste criminel à la tête d’une nation, plutôt que le juger pour ses crimes ?  

Il apparait clairement aux yeux de tous et même à ceux du néophyte profane, que le discours hypocrite occidental ne sert en réalité qu’à maladroitement masquer les véritables objectifs et enjeux : le maintient du pillage de l’Afrique qui dure depuis plusieurs siècles. Les terroristes dans ce monde ne sont pas ceux que l’ont croit. Les véritables terroristes, qui pillent, volent, violent et massacrent des peuples entier pour leur voler leurs richesses se trouvent en occidents à Paris, Londres, Washington et ont pour exécutants Nicolas Sarkozy, Barack Hussein Obama, David Cameron etc. etc.

 Il est absolument clair, à la lecture des lignes suivantes, que le Führer du IIIème Reich n’a rien inventé. Il n’a fait que reprendre à son compte les théories raciales, racistes et coloniales de l’Europe. Le seul reproche d’ailleurs que lui font les occidentaux, est de les avoir appliquées en Europe même. Aujourd’hui plus que jamais, Hitler apparait aux yeux de nombreux africains comme un homme mauvais mais, « juste » dans sa pratique du mal.

Les traits caractéristiques de l’homme noir décrits par les théories racistes Européenne se retrouvent malheureusement chez certains africains comme chez certains européens. Le drame en Afrique relève du fait que, contrairement à l’Europe, cette vile partie de la race noire est plus importante que l’autre composée d’hommes libres, fiers, dignes et intègres. Cela fait croire aux occidentaux que tous les africains auraient une inclinaison naturelle pour la soumission et l’esclavage, jusqu’à se qu’ils se retrouvent confrontés à un Chaka Zulu, un Patrice Lumumba, un Kwame N’kruhma, un Thomas Sankara ou un Laurent Gbagbo…

La libération de l’Afrique passe donc par une « rééducation » par la force, de tous ces « sales nègres»  dotés d’une mentalité d’esclave. Le camp Mamadou Boiro, malgré les dérives qui en ternirent l’image, fut un centre d’une efficacité redoutable dans la rééducation de tous les traîtres guinéens dotés de mentalités d’esclaves et prêts à vendre père, mère et patrie aux néocolonialistes français pour des objets de pacotilles.       

« La colonisation en grand est une nécessité politique tout à fait de premier ordre ... La conquête d’un pays de race inférieure par une race supérieure n’a rien de choquant ... » Ernest Renan (1823-1892 La réforme intellectuelle et morale 1871)

 

« Je vous défie de soutenir jusqu’au bout votre thèse qui repose sur l’égalité, la liberté, l’indépendance des races inférieures. Messieurs, il faut parler plus haut et plus vrai ! Il faut dire ouvertement que les races supérieures ont un droit vis à vis des races inférieures. Je répète qu’il y a pour les races supérieures un droit, parce qu’il y a un devoir pour elles. Elles ont le devoir de civiliser les races inférieures » Jules Ferry (1832-1893 Débats parlementaires du 28 juillet 1885)

 

« Condamner un état qui pratique l’esclavage, ce serait condamner le Saint Esprit qui ordonne aux esclaves par la bouche de Saint Paul de demeurer dans leur état, et n’oblige point les maîtres à les affranchir » Bossuet (Avertissement aux protestants)

 

« La plus stupide, la plus perverse, la plus sanglante des races humaines », « Aucun progrès, aucune invention, aucun désir de savoir, aucune pitié, aucun sentiment », « La couleur noire, la couleur des ténèbres est vraiment le signe de leur dépravation ». Michiels (La vie des nègres en Afrique)

 

« Tout sentiment d’honneur et d’humanité est inconnu à ces barbares...Point de raisonnement chez les nègres, point d’esprit, point d’aptitude à aucune sorte d’étude abstraite...Leur naturel est pervers... » Rousselot de Surgy

 

« J’incline à penser que les nègres, et en général toutes les autres espèces d’hommes sont naturellement inférieurs aux blancs. Il n’y eut jamais une nation civilisée d’une couleur de peau autre que blanche, ni même aucun individu éminent, que ce soit dans le domaine de l’action ou de l’esprit. » David Hume (philosophe anglais) (Popkin, 1974)

 

En Afrique les filles foisonnent, mais elles sont toutes aussi malfaisantes et pourries que le liquide fangeux des puits sahariens » Guy de Maupassant.

 

« La nature n’a doté le nègre d’Afrique d’aucun sentiment qui ne s’élève au-dessus de la niaiserie(...) Les Noirs (...) sont si bavards qu’il faut les séparer et les disperser à coups de bâton ». Emmanuel Kant (1724-1804) (dans "Essai sur les maladies de la tête, Observation sur le sentiment du beau et du sublime, éd. Flammarion, 1990")

 

« On ne peut se mettre dans l’idée que Dieu, qui est un être sage, ait mis une âme, surtout une âme bonne, dans un corps tout noir. (...) Il est impossible que nous supposions que ces gens-là soient des hommes, on commencerait à croire que nous ne sommes pas nous mêmes chrétiens. » Montesquieu (dans "L’esprit des Lois")en 1748 :

 

« L’infériorité intellectuelle des noirs est génétique. Le nombre de gènes de l’intelligence chez les Noirs est inférieur à celui des Blancs. » Arthur R. Jensen (généticien dans les années 1970 !)

 

« Aucun gouvernement démocratique ne pourra jamais marcher en Afrique. » Bertrand Russell (1872-1970, mathématicien) (Cité par Paul Johnson, le grand mensonge des intellectuels)

 

« Les Fangs, que les Français nomment Pahouins, ont envahi ces régions dépeuplées. Ce sont des anthropophages venus de l’intérieur, et que la civilisation n’a encore guère atteints. Sans l’intervention opportune des Européens, ce peuple guerrier aurait dévoré les anciennes tribus du Bas-Ogooué. ... Albert Schweitzer (prix Nobel de la paix, médecin au Gabon, dans ‘A l’orée de la forêt v