Sur injonction du patron Nicolas Sarkozy de Nagy Bosca, le petit juif hongrois, les membres du club des boys1 se sont réunis le samedi 21 mai 2011 à Yamoussoukro, capitale politique de la colonie française de Côte d’ivoire à l’occasion de la nomination du burkinabé Alassane Dramane Ouattara comme nouveau préfet de la colonie… Toute la nègraille2 ouest africaine était présente à la cérémonie pour y congratuler le nouveau membre du club qui, il faut le rappeler, accède à ce poste avec l’aide de l’armée nazie française après avoir fait ses preuves depuis 2002…en escaladant des montagnes himalayennes de cadavres.

 

1-Boys : domestiques dans le langage familier ivoirien.

2-Nègraille : Mot désignant un bon africain, taillable et corvéable à merci, dans le langage néocolonial.