Ce monde est-il sérieux ? Les deux plus grands criminels de la nation ivoirienne, Konan Bédié et Alassane Dramane Ouattara seront bientôt à Paris pour l’attribution du Prix UNESCO Félix Houphouët-Boigny pour la recherche de la paix, prévue pour le 14 septembre 2011. Cette information, pour qui connait les tenants et aboutissants de la crise ivoirienne, ferait sourire s’il ne s’agissait de la vie de milliers d’ivoiriens massacrés par les mercenaires du burkinabé Alassane Dramane Ouattara, et de son complice baoulé Konan Bédié. Ils sont vraiment les dignes héritiers d’Houphouët, car dernier, pendant qu’il « chantait » la paix, apportait assistance logistique, financière et militaire à de dangereux criminels comme Charles Taylor et Foday Sankoh qu’il recevait à sa table, entre deux massacres, pendant la guerre du Libéria.