Aux naïfs qui continuent de croire que la France est le pays « démocratique  des droits de l’homme et de la liberté ». Ce pays de barbares sanguinaires ne fait que tuer, voler et piller les africains depuis des siècles. Il est grand temps de sortir de la stupidité et de la naïveté. Où se trouvent donc la démocratie, les droits de l’homme et la liberté dans ces millions de morts.

1- Thiaroye. L’administration coloniale réprime brutalement et férocement une mutinerie de soldats noirs qui manifestaient pacifiquement pour réclamer leurs arriérées de soldes. Bilan : 380 « mutins » froidement abattus.

 2- Mai 1945 à Sétif (Algérie) La police coloniale ouvre le feu sur des manifestants qui réclamaient l’indépendance de l’Algérie et la libération de Messali Hadj, chef du parti populaire Algérien (PPA). Bilan : plusieurs milliers d’algériens abattus.

 3- De mars 1947 en décembre 1948 à Madagascar Répression brutale d’une manifestation pour l’indépendance. Bilan : 80 000 morts, villages saccagés et incendiés.

 4- De 1954 en 1960 en Algérie Prétextant de l’insurrection algérienne, sous la conduite du Front de libération Nationale (FLN), l’occupation française massacre environ un million d’Algériens.

 5- De 1945-1971 : Massacre au Cameroun En pays Bamiléké, la boucherie fait environ 400.000 morts. Des villages rasés au napalm.

 6- 1967 : La guerre civile du Biafra (Nigeria) Pour se voir céder les droits exclusifs d’exploration et d’extraction du pétrole, de l’or, de la colombite, de l’étain, de l’uranium et de charbon dans la province du Biafra, la France suscite une effroyable guerre civile menée par Odumegwu Ojukwu. Bilan : environ un million de morts.

 7- 1994 : Le génocide rwandais La France arme et entraine la milice extrémiste Hutu « Interahamwes » qui a massacré environ 800 000 Tutsis au Rwanda.

 8- Le 19 septembre 2002 en Côte d’Ivoire La France de Chirac fomente et entretien une rébellion armé en Côte d’Ivoire pour renverser le régime de Laurent Gbagbo. Bilan : des milliers de morts.

 9- en 2004, en Côte d’Ivoire les militaires français tirent sur une de manifestants ivoiriens désarmés. Bilan : 57 morts et  2200 blessés.

 10-  2011  En Côte d’Ivoire Suite à un coup d’état électoral et militaire la Françafrique avec son ONU prêté par les USA, et ses rebelles du nord armés entrainés et payés elle  massacre des dizaines de milliers d’Ivoiriens pacifiques et sans défense entrainant un chaos dans ce pays et un génocide Humain, intellectuel, économique,…

 

Les coups d’Etat de la France en Afrique:

 

- Le renversement et l’assassinat, en janvier 1963, du premier président de la République du Togo, Sylanus Olympio.

- Le 18 février 1964, la France vole au secours de Léon M’ba déposé par des officiers progressistes de l’armée gabonaise. Il est réinstallé au pouvoir par des para-commandos.

- En janvier 1977 au Bénin, échec d’une tentative de coup d’état, menée par des mercenaires conduits par le tristement célèbre mercenaire de l’Elysée, Bob Denard.

- Le 21 septembre 1979, la France lance l’opération dite Barracuda pour installer David Dacko au pouvoir à Bangui, en remplacement de l’empereur Bokassa, devenu encombrant et surtout embarrassant avec ses histoires de diamants offerts à son « cher parent » Giscard d’Estaing.

- Le 11 avril 2011, l’armée française capture avec une rare violence le Président Laurent Gbagbo et le fait remplacer par un Gouverneur local. Bilan : des milliers de morts.

 Comme on le voit clairement, la France est un vrai empire colonial dont les méthodes n’ont pas variées.

Ce qui montre combien notre indépendance n’a été qu’une sinistre continuation de la tragédie africaine entretenu par la Françafrique…

Source : actualites.ivorian.net