obama_biden_predator_drone_missile_libya_barack_joe_michelle_sad_hill_news_250x224

Le centre d'écoute régional de la  Central Intelligence Agency (CIA) se trouverait dans les locaux de l’ambassade des Etats-Bandits d’Amérique à Abidjan. Un programme d'entraînement des commandos marines dans la région d'Abidjan, ainsi  que la construction d’une base militaire est en gestation au sein d'Africom, le commandement militaire américain dédié à l'Afrique et basé à Stuttgart, en Allemagne selon la lettre du continent. Cela augure de sombres jours pour la nation Eburnéenne et pour l’Afrique de l’ouest. Les terroristes américains ont provoqué de terribles guerres en Afrique centrale  pour s’emparer des immenses ressources du continent. En effet, les rebelles de ces régions, de Kagamé à Kabila furent tous armés par eux en Afrique centrale. Quand ceux de l’Afrique de l’ouest, de Charles Taylor à Foday Sankho l’étaient par la France qui tentait de chasser leur allié d’aujourd’hui du Biafra, du Libéria et de la Sierra-Leone, en vain. L’utilisation de criminels sanguinaires, camouflés sous le couvert de pseudos revendications politiques est la méthode utilisée par les impérialistes occidentaux dans leur lutte pour le pillage du continent. En Libye, cette méthode est en cour face à un Kadhafi qui résiste. Et derrière le beau sourire « ultrabright » de Barack et de Michelle Obama se cache cette politique criminelle à l’origine de la mort de millions d’hommes, de femmes et d’enfants africains. Il faut d’autres représailles, comme ceux du 11 septembre 2001, pour ramener à la raison les terroristes étatsuniens. Malheureusement pour l’Afrique, il n’y a que le nègre à l’image des baoulés et des rebelles des régions nord de la Côte d’ivoire, qui agit contre les intérêts de sa race et de son continent, au profit des pillards occidentaux. Le bon Dieu se serait-il trompé en créant cette race ?