228893_2088044973960_1630263253_2110162_8164976_n

Les Einsatzgruppen d’Adolf Hitler étaient des unités de polices politiques chargés de traquer et tuer les opposants réels ou supposés au régime nazi. La différence entre ces unités militarisées du IIIe Reich  et les Frci d’Alassane Dramane Ouattara, composées en grande partie de rebelles et de repris de justice, n’est pas énorme. Comme leur ancêtre nazi, les Frci du burkinabé sanguinaire traquent, emprisonnent, torturent et assassinent tous ceux qu’ils considèrent à tort ou à raison comme un danger potentiel pour le régime totalitaire et barbare dirigé par le nouveau kapo de la France-le pays des génocides rwandais et ivoiriens et de l’esclavage- en Côte d’ivoire. La traque systématique et l’assassinat d’opposants et de leurs sympathisants, les pillages et les saccages de leur lieux d’habitations, jusqu’à l’incendie et la destruction de villages entiers favorables au président Gbagbo – comme celui de Didier Drogba- sont des méthodes dignes des Einsatzgruppen d’Adolf Hitler. La milice d’Alassane Dramane Ouattara appelé F.r.c.i  (Force république de Côte d’ivoire) qui n’a de républicain que le nom, est en réalité une police politique au service exclusif de l’usurpateur burkinabé.