600px_Houphouet_Boigny_Kennedy

Entre le couple présidentielle ivoirien reçu en grande pompe avec faste et honneur à la maison blanche par le couple la_paz_hugo_chavez_evo_moralesKennedy, et la convocation des larbins, qui n’ont même pas eu droit à un verre d’eau, par Obama, il y a tout un monde… Il est tout à fait clair que pour les étatsuniens recevoir avec tous les honneurs un criminel sanguinaire comme le burkinabé Alassane Dramane Ouattara ne pourrait que jeter le discrédit sur son hôte, lui-même déjà assez décrié pour les tueries de civils innocents, dont de nombreux enfants, commis par les drones de l’Us Air Force au Pakistan et en Afghanistan. La vérité est que ces quatre chefs d’état, ou plutôt ces quatre larbins, doivent leur siège aux manigances des étatsuniens. Nous imaginons très mal les vaillants et dignes Hugo Chavez, Evo Moralès, Raoul Castro et Mahmoud Ahmadinejad aller faire les domestiques de service à la maison blanche. Les asiatiques et les Sud-Américains ont réussi, tant bien que mal, à se débarrasser des impérialistes occidentaux. Il ne reste que le nègre, égoïste, méchant et stupide à souhait pour continuer à se faire piller et exploiter jusqu’à la moelle. C’est la traite négrière et le commerce triangulaire qui permit le développement industriel de l’Europe. L’occident, malgré toutes ces richesses volées à l’Afrique se retrouve en faillite avec l’émergence de nouvelles puissances dotées d’armements nucléaires. Il est donc impossible pour les occidentaux – à moins de déclencher une troisième guerre mondiale- de bombarder et d’envahir ces pays militairement puissants, comme ils l’ont fait en Côte d’ivoire et comme ils le font actuellement en Libye, pour les soumettre à leur volonté et en piller les ressources. Le nazisme occidental ne prendra fin qu’avec une guerre nucléaire qui les ramènera à l’âge de la pierre.

250209_2322036211426_1265207100_32855178_627444_n