vlcsnap_2011_09_08_11h39m17s95

« Allons casser du nègre et du bougnoule ! » C’est certainement sur ces mots que De nagi-bosca, Cameron et le nègre de service Obowma ont dû décider d’aller faire la peau à Laurent et à Mouammar. Qu’il est dur d’être un nègre dans ce bas monde : Quand vous l’êtes, vous vous faites exploiter et piller par les terroristes occidentaux ! Et dès que vous avez le malheur de rouspéter, on vous balance des centaines de missiles et des tonnes de bombes à guidages laser dans la gueule. Demandez donc à Laurent et à Mouammar… Ou alors, vous pouvez tomber au mauvais moment au mauvais endroit, en croisant le chemin d’un raciste – certainement un fan du Ku Klux Klan- comme ce jeune homme blanc de 18 ans, qui vient d’assassiner lâchement un homme simplement à cause de la couleur de sa peau. Sera t-il exécuté comme les nombreux noirs condamnés à la peine capitale pour des crimes de sang ? Pas si sur !

 Let's go fuck with some niggers!

untitled«Let's go fuck with some niggers !» («Allons casser du nègre !»). C'est avec une macabre détermination que Deryl Dedmon, un adolescent blanc du Mississipi, s'est lancé avec ses amis dans une expédition punitive. Sa victime : James Anderson Craig, un Afro-Américain de 49 ans, dont le seul tort aura été de croiser par hasard la route du garçon de 18 ans. Le crime, commis le 26 juin dernier, continue deux mois après d'alimenter les colonnes des journaux américains.

L’intégralité ici