FRCI_combattants_des_Forces_republicaines_pro_Ouattara_le_24_mars

Que croyaient-ils en votant pour le mossi sanguinaire Alassane Dramane Ouattara ? Que seuls les Bétés, les Attiés, les Didas, les Abbeys, les Wobès et les Guérés etc. etc seraient les proies des rebelles sanguinaires ? Des triples idiots on vous dit !!!

 Les habitants de Pranoi, village de l’artiste Tantie Oussou (ancienne Présidente du Conseil d’administration du Burida), dans la sous-préfecture de Yakpabo-Sakassou, département de Tiébissou, reviennent de très loin. En effet, dans la nuit du dimanche à lundi dernier, des hommes en treillis et puissamment armés ont assiégé le village. Ils ont fait passer un mauvais quart d’heure aux pauvres villageois qui s’y attendaient le moins.

 C’est aux environs de 3 h du matin, rapportent des victimes jointes au téléphone, que les quidams ont fait irruption dans le village au moment où tous étaient plongés dans un profond sommeil. Ils se sont mis à tirer des coups de feu en l’air et dans tous les sens pour dissuader tous ceux qui voudraient sortir. Devenus maîtres des lieux, ils se sont mis à fracasser les portes des maisons qu’ils passent au peigne fin. Parce qu’ils n’étaient sans doute pas satisfaits, ils ont pris en otage un habitant à qui ils ont demandé de les conduire au domicile de l’ex-Pca du Burida, l’artiste Tantie Oussou. Un ordre qu’exécute l’infortuné. Sur les lieux, les curieux visiteurs fracturent les portes et fouillent les chambres de fond en comble.

 Le forfait accompli, le commando se retire avec son butin composé d’argent et d’objets de valeur comme des bijoux, tout en menaçant de revenir une prochaine fois. Depuis lors, c’est la stupeur dans le village et dans les localités environnantes.

 

Source: Notre voie