Tagro_et_Kadhafi_victimes_des_terrorites_occidentaux

Depuis des siècles, les terroristes occidentaux volent, violent, massacrent et pillent les africains. Après Le président Gbagbo, c’est au tour de Kadhafi d’être lâchement attaqué et livré à ses ennemis mortels- les rats de Bengazi- par le nègre de service de la maison blanche Husseini Obama, et le petit juif hongrois Sarkozi de nagi-bosca.

Le colonel Kadhafi a tenu parole, il s’est battu jusqu’à la dernière goutte de son  sang et est mort en héros les armes à la main. Son choix fut celui d’un homme digne, qui préféra mourir debout plutôt que vivre à genoux. Pendant les 42 années de son règne, il échappa à des dizaines d’attentas et de putschs perpétrés par les suppôts libyens de l’impérialisme. Les restrictions des libertés en Libye, ne visaient qu’à renforcer la sécurité de l’état constamment malmenée par les agressions permanentes des terroristes occidentaux.

En l’espace de quelques mois, des milliers d’hommes, de femmes et d’enfants ont été massacrés par les occidentaux et leurs auxiliaires en Côte d’Ivoire et en Libye. Le saccage et le pillage de ces deux nations africaines ne s’explique que par la méchanceté, l’égoïsme et la lâcheté des dirigeants africains- réunis au sein de ce club de bon à rien qu’est l’Union Africaine- et qui ne sont rien d’autres que les auxiliaires des néo-négriers occidentaux.

Le crime majeur de Kadhafi aux yeux des occidentaux ? Avoir voulu libérer l’Afrique de la servitude. Les rats de Benghazi se mordront un jour les doigts, lorsqu’ils réaliseront l’étendu de l’ignominie de leur alliance satanique avec les ennemis de l’Afrique.

 

Bombardement_Libye_2

 

Bombardement_Libye

 

Bombardement_Libye_syrte5

 

Enfants_libyens_massacr_s_par_les_bombes_de_l_Otan_copie

 

Massacres_de_libyens_par_les_bombes_de_l_Otan_copie