behanzin_blida3_cd41b

La cour pénale internationale a été créée pour les négros et les bougnoules1 selon la phraséologie occidentale. C’est un instrument de soumission, tel un fouet, entre les mains des terroristes occidentaux qui, il faut le souligner, ne lui reconnaissent aucune compétence à juger leurs concitoyens. Il est en outre sûr et certain que si cette "escroquerie judiciaire" avait existée à l’époque de l’almamy Samory Touré et du roi Béhanzin, ils auraient fini leurs derniers jours dans les geôles de cette institution impérialiste, accusés des pires crimes inimaginables. Les africains qui osent défendre leurs terres et leurs richesses sont taxés de dictateurs et éliminés, alors qu'ils font l'objet d'agressions sauvages de barbares qui parcourent des milliers de kilomètres pour les piller.