Pdci-et-Rdr

traitrise Baoule

bonjour,
Ma confiance ne va nullement a M.ouatarra
indiscutablement arrive au pouvoir d'une facon tres discutable. Pour autant j'ai du mal a considere que le Peuple Baoule soit voue aux gemonies. Assurer deja qu'il y aura des comptes a rendre, me parait prejuger un combat sans fin. Si je ne me refere meme pas au principe de la Democratie, ni au pardon. Il faudrait considerer que l'Union Nationale devrait mettre a mal ces bouffees de haines. Les violences n'engendrent que de la violences, la haine n'engendre que la haine. J'ai du mal a concevoir qu'un opposant politique soit a considerer comme un ennemi definitif. Cordialement Alain Monier

Posté par Monier Alain, 06 juillet 2011 à 15:26

 

Traitrise Baoulé

Mon cher Alain,
vous semblez oublier bien vite que les collabos baoulé partagent la responsabilité des milliers de morts occasionnés par leur choix désastreux. A moins que la vie d’un nègre n’ait pas à vos yeux la même valeur que celle d’un européen ? Pourquoi 60 ans après la deuxième guerre mondiale les nazis sont toujours traqués, jugés et emprisonnés ? Pourquoi ne leur pardonnez vous pas ? Pourquoi ne mettez vous pas fin à ces décennies de haines envers ces français (dont Maurice Papon) et ces allemands qui firent un choix désastreux en soutenant Hitler ? Pourquoi avoir lynché les collabos après la libération ? Pourquoi avoir procédé à une épuration des « traîtres » en France à cette période, qui coutera la vie à 11 000 personnes, sans compter les 30 000 fonctionnaires et employés du privé sanctionnés pour fait de collaboration ?

L’unité nationale en Côte d’ivoire ne pourra jamais être recréée sans une épuration qui, il est important de le souligner, nous débarrassera définitivement des traîtres. Cela sera la seule manière viable de mettre, pour toujours, notre nation à l’abri des actes maléfiques de ses filles et fils indignes qui servent de « portes d’entrées » aux terroristes occidentaux. Ils représentent à nos yeux, les fissures sur le mur qui permirent aux reptiles d’envahir la nation.

Nous sommes cartésiens et considérons que la logique et le bon sens n’ont ni nationalité, ni race. Par conséquent, ce qui est valable en France l’est en Côte d’ivoire, les mêmes causes produisant les mêmes effets : La Côte d’ivoire ne connaitra jamais la paix et la prospérité, tant qu’elle aura en son sein des êtres prêts à la livrer pieds et poings liés entre les mains des néocolonialistes occidentaux. N’oubliez jamais, cher Alain, qu’il est malsain et dangereux d’évoquer les principes démocratiques au profit de ceux là même qui s’attèlent à détruire la démocratie. N’oubliez jamais, qu’Adolf ’Hitler, arrivé le plus démocratiquement du monde au pouvoir s’attela à détruire cette démocratie qui lui permit d’accéder au pouvoir. On connait la suite…

Libérer la nation ivoirienne des ennemis de la démocratie en neutralisant les irrécupérables et en rééduquant les autres, sera un impératif majeur à sa libération comme cela se fit en France 1945.

Cordialement Xada