Me_Emile_Boga_DoudouMe Emile Boga Doudou, Désiré Tagro et Paul-Antoine Bohoun Bouabré sont tous les trois d’illustres victimes des barbares sanguinaires de la CEDEAO, aux ordres des terroristes occidentaux.

Les africains doivent intégrer dans leur subconscient la nocivité des terroristes occidentaux. Hitler n’a rien inventé, il n’est qu’un vil plagiaire des méthodes coloniales occidentales.

Il faut toutefois relever que grâce à lui, le peuple français et les terroristes occidentaux purent, eux aussi, faire l’expérience des bienfaits de la colonisation tant vantée lors de l’exposition coloniale de 1931, et par la loi française en reconnaissant les vertus.

Les africains doivent sortir de la naïveté et comprendre une bonne fois pour toute qu’il nya pas plus barbare, pillard et terroristeque l’homme blanc...

Le génocide des juifs n’est rien, comparé en nombre, à celui de la race noir dont les victimes se comptent en centaines de millions, de la traite négrière à nos jours…

Me Emile Boga doudou, Désiré Tagro et Paul-Antoine Bohoun Bouabré, comme des millions d’africains, sont les victimes du terrorisme occidental. Leurs auxiliaires de la CEDEAO ne sont que des instruments entre leurs mains.

Un proverbe chinois dit bien que « quand le sage montre la lune, l’imbécile regarde le doigt ». Quant à nous, nous ajouterons que le bâton qui sert à frapper n’est pas le centre du problème, mais plutôt la main qui le tient.

Nous sommes continuellement effarés par la naïveté du nègre. Non !La côte d’ivoire n’a pas subie une intervention française enD_sir__Tagro faveur d’Alassane Dramane Ouattara, mais bel et bien une agression militaire sauvage qui se solda par le massacre de milliers de jeunes ivoiriens directement engagés par les troupes françaises. Ces euphémismes volontaires des médias occidentaux, reprit par les victimes, est insupportables.

Paul_Antoine_Bohoun_Bouabr_Sarkozy en 2011, à l’image de Chirac en 2004 a commis des crimes de guerre, selon les conventions de Genève, en ordonnant le bombardement de civils innocents par la « Luftwaffe » française. Il faut appeler un chien un chien, et un chat un chat. La nation ivoirienne a été sauvagement agressée par la France comme celle-ci le fut par l’Allemagne en 1940. Sarkozy ne vaut donc pas mieux qu’Hitler à nos yeux.

Nos illustres disparus, et les millions d’africains massacrés au fil des siècles méritent vengeance. Il faut bouter hors de notre continentsacré ces enfants du diable. Dieu tout-puissant, lui-même, nous l’ordonne…