220px_Pyrhhus___Ny_Carlsberg_Glyptotek__Copenhagen__DenUne victoire à la Pyrrhus, voilà ce qu’aurait pu offrir Gbagbo aux néocolons français. L’ambassadeur français en côte d’Ivoire se réjouissait d’ailleurs dans une interview, du peu de dégât causé aux intérêts français et à l’armée française camouflée sous le nom de force licorne.

Détruire toutes les entreprises françaises aurait été un coup dur infligé aux néocolons. A défaut, tout ivoirien digne de ce nom devrait boycotter tous les produits et services français dans la mesure du possible, en tenant compte des situations de monopoles incontournables (CIE SODECI etc. etc). Un patriote qui se déplace en Renault ou Peugeot et qui utilise les produits et services françaisest mentalement colonisé… Quant au vin, les sud-africains, les espagnols et les italiens en font de très bon. Le « made in France » doit être banni de la vie de tous les ivoiriens digne de ce nom.