untitled

Si les Blancs ont colonisé l'Afrique, c'est par notre faute. S'ils ont acheté, revendu et exporté nos ancêtres, c'est parce que les rois sanguinaires d'alors les ont vendus. Il a même fallu que ces mêmes Blancs se lèvent un jour pour mettre fin à la traite des Noirs, en luttant contre les tyrans noirs pour le respect de la personne humaine. Ce n'est pas d'aujourd'hui que date le manquement aux droits de l'homme chez nos présidents africains. S'il y a sur terre un peuple épris de liberté et de paix, dans les veines de qui devrait couler les droits inaliénables de l'homme, c'est bien le peuple africain. Mais à quoi assiste-t-on ? Au règne des potentats absolus, coupeurs de tête, sacrificateurs d'hommes, assoiffés de sang, et n'ayant pas le plus infime sens du respect de l'homme et de ses droits.

Kaba Camara