images«D’ores et déjà, je peux vous dire qu’en conseil du gouvernement, nous avons pris la décision de reprendre contact avec l’opposition dans un cadre officiel. Le gouvernement sera désormais l’interlocuteur denos frères et sœurs du Fpi et de Lmp. Nous allons discuter. Nous allons leur envoyer un courrier officiel pour reprendre le dialogue parce que nous sommes les enfants du dialogue. Il faut que les Ivoiriens s’entendent, se regardent autrement pour le bonheur de cette population qui a trop souffert de la division et de la mésentente de ses filles et fils ».

Jeannot Ahoussou Kouadio, premier ministre, ministre de la justice