ADO_Bensouda__5_

Fatou Bensouda, la future procureure de la cour pénale internationale n’est rien d’autre qu’une auxiliaire de négriers. Elle a été choisie par les terroristes occidentaux pour faire passer la pilule auprès de l’opinion internationale.Un procureur blanc (Ocampo) qui passe son temps à menacer et inculper que des nègres, cela parait suspect. Avec Fatou, ils veulent tropicaliser, africaniser la forfaiture. Une nègresse martyrisant d’autres nègres, cela est dans l’ordre des choses et peu apparaitre moins choquant aux yeux des… crétins. Des « Fatou Bensouda », malheureusement, pullulent par millions sur le continent africain, prêts à vendre leurs propres frères pour des miettes. Si de valeureux hommes blancs abolitionnistes (Schœlcher, Wilberforce, Brissot, Clarkson, Garrison, Lincon etc.) ne s’étaient pas battus à leur époque pour l’abolition de l’esclavage, on trouverait à l’heure actuelle des nègres en train de vendre leurs propres frères et leurs propres enfants pour des objets de pacotilles, des miroirs, des pagnes et des tord-boyaux que même les plus crasseux clodos de Paris refuseraient de boire.