794294230Le ridicule ne tue vraiment pas en Afrique, car si cela était le cas, la plupart des chefs d’états africains seraient passés de vie à trépas depuis belle lurette… Le génocidaire burkinabé Alassane Dramane Ouattara, spécialiste en sauts de clôtures et grand aficionado de putschs et de rébellion condamne, aujourd’hui, avec la dernière énergie les coups d’états ! On  croit rêver ! C’est comme si les capitalistes de la city et de Wall street se mettaient brusquement à condamner les énormes profits issus de leurs magouilles financières, et Arsène Lupin, lui,… les cambriolages ! Venant de quelqu’un qui a passé ces dix dernières années à fomenter coups sur coups, cette annonce est tout à fait hallucinante ! Ce génocidaire burkinabé ne s’embarrasse manifestement d’aucunes contradictions lorsqu’il déclare, sans rire :

«Nous condamnons les coups d’Etat et je m’impliquerai pour que ce soient les derniers coups d’Etat en Afrique de l’Ouest. Nous prendrons toutes les sanctions nécessaires contre les auteurs de ces coups d’Etat. Nous irons le plus loin possible. Bien sûr, nous devons tenir compte des souffrances de la population, mais il est inadmissible soit (…) frappé par un coup d’Etat».

Faut croire que l’hypocrisie humaine atteint des sommets himalayens en ce 21em siècles