damas_syrie_assad_635158_jpg_434659

L’ophtalmologue et président syrien, Bachar el Assad, a le sens de l’humour (noir ?) comme l’a révélé WikiLeaks sur son site début juin. Jugez en vous-même.

Ainsi, en février 2010, Bachar el-Assad se moque de la journaliste vedette américaine Barbara Walters qui se serait demandé pourquoi les femmes afghanes continuaient à marcher plusieurs pas derrière leur mari malgré la chute des talibans. "La femme (afghane) regarde Mme Walters droit dans les yeux et, sans hésitation, lui répond : les mines antipersonnel. Moralité de l'histoire : derrière chaque homme, il y a une femme intelligente."

Il semble aussi s'amuser, le 20 octobre 2010, de quelques blagues circulant sur Internet à propos du mariage : "Un homme qui réussit gagne plus d'argent que sa femme ne peut dépenser. Une femme qui réussit est celle qui peut trouver un tel homme."

Dans l'une d'elles, relayée par Bachar el-Assad en décembre 2010, George W. Bush et Barack Obama préparent la troisième guerre mondiale. "Cette fois, nous allons tuer 140 millions de personnes, ainsi qu'Angelina Jolie", dit Bush. Un homme demande alors : "Mais pourquoi Angelina Jolie ?" Bush se tourne alors vers Obama : "Je te l'avais bien dit, tout le monde s'en fout de ces 140 millions de gens !"

Source : lepoint.fr