309381_348478508561515_2027771842_n

Décidément, les ivoiriens ont une aversion abyssale du burkinabé génocidaire Alassane Dramane Ouattara. Il a suffit que le nouveau président ghanéen porte dans ses prénoms celui de Dramani pour déclencher une hystérie collective sur le net, et parmi la population ivoirienne. Des commentaires du genre « encore un Dramane » fusaient de toute part. Ce prénom burkinabé, Dramane, restera dans la mémoire collective  ivoirienne aussi maudit que celui d’Adolf pour les juifs et de Juda pour les chrétiens. Gare à toutes celles qui oseront présenter un Dramane à leur famille. Elles pourront être sûres et certaines que cela créera l’émoi et l’effroi. J’imagine très mal la fille de notre très cher St Ralph ou celle de notre talentueux Théo présenter son fiancé à son père en disant : « Papa, je te présente Dramane, je l’aime et je veux me marier avec lui ! ». Vade retro satanas…