Collusion_av_r_e_entre_les_soldats_fran_ais_et_forces_rebelles

ble_goude_navons_perdu_combat_L_nUqgDwPour tous ceux qui ont bonne mémoire, Blé Goudé avait affirmé sur les ondes de la RTI que si jamais  Alassane Dramane Ouattara prenait le pouvoir en Côte d’Ivoire, il deviendrait rebelle. Cher ami, c’est aujourd’hui l’heure, face au génocide dont est victime le peuple ivoirien, de tenir ta promesse. C’est maintenant que tu dois offrir ta vie, pour le salut de la nation ivoirienne, comme tu l’avais promis…

Et c’est le lieu ici, de rendre un vibrant hommage et les honneurs mérités à tous ces dignes fils de la nation, qui viennent d’administrer la curée à nos boys burkinabé et maliens qui composent la milice privée du RDR appelée FRCI.

L’armée française ne reculera devant rien, pour maintenir notre terre sacrée sous la domination française. Les vaillants combattants de la liberté, qui viennent de s’illustrer brillamment, doivent être conscient qu’il leur faudra, tôt ou tard, affronter les soutiens,  instructeurs et commanditaires de la milice privée du RDR appelée FRCI. Ils devront être sans état d’âme, comme le furent jadis les algériens pendant leur guerre de libération nationale, et comme le sont actuellement les afghans, pour neutraliser les soldats français qui sont les véritables rebelles en Côte d’Ivoire depuis 2002. Car, sans eux, les rebelles auraient été pourchassés en 2002 et 2004 jusqu’à leur tanière de Ouagadougou. Sans eux,  les miliciens du RDR appelés FRCI, ne peuvent rien contre la nation et peuvent êtres balayés comme un fétu de paille par la fureur du digne peuple ivoirien.

Si la France n’a pas supportée en 1940 d’être colonisée par l’Allemagne, au nom de quoi, nous fières ivoiriens devront nous accepter sa colonisation à elle ? Si la colonisation est une bonne chose, pourquoi le peuple français s’est il battu, lui, pour chasser les allemands de France ? Comme les résistants français en 1940, le peuple ivoirien doit prendre son destin en main, et combattre les traites à la nation,  l’armée française et ses auxiliaires de la CEDEAO avec la plus extrême vigueur. Il faut donc, dès à présent, pour le salut de la nation ivoirienne, comme l’ont fait les résistants français face à la colonisation allemande, lancer l’épuration en Côte d’Ivoire.