image

Que les troupes françaises stationnées en Côte d’Ivoire s’appellent  43e régiment d'infanterie coloniale (43eRIC),  43e régiment d'infanterie de marine (43e RIMa),  43e bataillon d'infanterie de marine (43e BIMa) ou Bataillon Licorne (BATLIC) aujourd’hui, pour masquer leur véritable nature, ne change absolument rien à la perception qu’on les ivoiriens de ces terroristes.

Massacre_de_Chretiens_ivoiriensQuelques soit le nom que les terroristes français donneront à leurs troupes stationnées à Port-Bouët, elles resteront dans la mémoire du peuple ivoirien comme une armée coloniale d’occupation et de répression. En effet, l’ex 43e bataillon d'infanterie de marine (43e BIMa) appelé aujourd’hui Bataillon Licorne (BATLIC) n’est que le descendant direct du 43e régiment d'infanterie coloniale. Les méthodes coloniales sont donc toujours en vigueur en Côte d’Ivoire, comme l’ont a pu le voir ces douze dernières années. Les néo colons ont réussi à reprendre le contrôle total de leur néo colonie Ivoirienne, grâce à l’action vigoureuse de cette garnison coloniale, stationnée à Port-Bouët, qui neutralisa le président Gbagbo. La présence de cette garnison sur le territoire ivoirien est une véritable calamité pour notre nation. La Côte d'ivoire ne connaitra jamais la paix, le développement et la prospérité, tant que cette armée criminelle française maintiendra notre patrie sacrée sous sa domination.

39208

 43e Régiment d'infanterie de marine 

licoLe 43e Régiment d'infanterie de marine est une unité de l'armée française. C'est un régiment colonial de réserve créé en août 1914 sous le nom de 43e régiment d'infanterie coloniale, et rattaché au 23erégiment d'infanterie coloniale. Renommé en 1958 le 43e bataillon d'infanterie de marine, stationné à Port-Bouët au sud-est d'Abidjan (Côte d'Ivoire), il fait partie des TFCI (troupes françaises stationnées en Côte-d'Ivoire).

Le 43e bataillon d'infanterie de marine (43e BIMa) est un corps des troupes de marine stationné à Port-Bouët, au sud-est d'Abidjan, en Côte d'Ivoire. Il fait partie des TFCI, troupes françaises stationnées en Côte d'Ivoire. Le 43e BIMa créé le1er juillet 1978 à partir du 4e bataillon d'infanterie de marine (4e BIMa) est l'héritier du 43e régiment d'infanterie coloniale (43eRIC) et du 43e régiment d'infanterie de marine (43e RIMa). Le 3 juin 2009, le 43e Bataillon d’infanterie de marine, implanté à Abidjan en Côte d’Ivoire depuis 1978, a donc été dissous. Il était intégré à part entière dans l’opération Licorne depuis 2002. Ses 450 militaires ont été reversés au Bataillon Licorne (BATLIC), né de la fusion du Groupement tactique interarmes Licorne et de la base de soutien interarmées (BSIA), mise en place en 2008.

Source : wikipédia