Susan_Rice_UN

Suzanne Rice, ambassadrice des États-Unis à L’ONU :

«La Russie et la Chine voient d’un mauvais œil la propension de plus en plus poussée de la Communauté internationale à intervenir dans les pays. La Russie plus particulièrement s’oppose à toutes démarches venant de l’extérieur tendant à orchestrer un changement de régime. Ils considèrent que c’est une immixtion dans les affaires intérieures de ces Etats. Et ils vont jusqu’à retourner en arrière en parlant même de la Côte d’Ivoire, alors que le cas de la Côte d’Ivoire est totalement différent. Dans le cas de la Côte d’Ivoire, le peuple avait élu effectivement un Président mais l’ONU s’est impliquée et a vu que ces élections ne s’étaient pas passées dans des conditions convenables et que les votes étaient manipulés et donc a décidé de s’impliquer afin d’installer la personne appropriée. Et cela a été fait à l’aide de moyens militaires.»

Le choix des occidentaux fut donc d’installer une marionnette à la tête du territoire ivoirien, en massacrant au passage des dizaines de milliers d’ivoiriens. Cela, cette petite p… nègre de service évite de le dire. Les russes et les chinois se sont fait avoir sur les cas ivoirien et libyen. En ce qui concerne la Syrie, ils n’entendent pas laisser les terroristes occidentaux rééditer leurs exploits. Vladimir Poutine semble, enfin, décidé à relever la fierté et la grandeur de l’ex U.R.S.S. Ce n’est pas trop tôt !