_Henri_Emmanuelli

«Une campagne de suspicion et de dénigrement à sens unique contre Gbagbo» menée par «la majorité des médias français» en Côte-d’Ivoire. «Je me suis contenté de rappeler qu’il y avait asymétrie de l’information. On ne peut pas expliquer que le Conseil constitutionnel était composé des amis de Gbagbo, sans dire que la Commission électorale indépendante est composée de ceux de Ouattara !»

Henri Emmanuelli, Député socialiste des Landes