martyrs3

A Paris, on fait comprendre dans les coulisses que la force Licorne, forte de 900 militaires français, est «opérationnelle». Elle sert de renfort à la mission des Nations unies en Côte-d’Ivoire (Onuci), mais pourrait appuyer une intervention militaire africaine.

Libération