noir1_2_adb00 

Qu’y a t-il d’extraordinaire à ce que des rebelles sanguinaires reconnaissent d’autres rebelles sanguinaires, comme l’a fait le 25 août dernier le gouvernement criminel du burkinabé sanguinaire Alassane Dramane Ouattara, en reconnaissant le CNT libyen ? Il faut se rendre à l’évidence, les rats des FAFN ont pris le pouvoir en Côte d’ivoire avec l’appui militaire et diplomatique de la France et des Etats-Unis. Les FAFN, ex MPCI aujourd’hui au pouvoir en Côte d’ivoire, et le CNT libyen sont des instruments de domination et d’exploitation aux services des terroristes occidentaux.

 La Côte d’Ivoire reconnait le Conseil de national transition libyen. Abidjan, 25 août (AIP)- La Côte d’Ivoire a reconnu, jeudi, le Conseil de transition (CNT) "comme seul représentant légitime du peuple libyen".

Le gouvernement ivoirien a "encouragé par la justesse et la pertinence de la cause dans la défense des intérêts du peuple libyen", a déclaré le ministre d’Etat, ministre des Affaires étrangères, Kablan Duncan. Lisant une déclaration du gouvernement ivoirien devant la presse, le chef de la diplomatie a annoncé sa décision de reconnaître le CNT, à l’instar de la communauté internationale, "comme seul représentant légitime du peuple libyen pour conduire une transition politique en Libye".

 Abidjan, invite par conséquent, les nouvelles autorités libyennes "à initier, dès que possible, un dialogue ouvert devant déboucher sur des élections libres, ouvertes et transparentes, seules à même de conduire ce grand pays à un développement durable".

 (AIP)

35