ZE1Nos sincères condoléances à Touré Moussa Zeguen qui vient de perdre son fils âgé de quatre ans. Cet homme de foi et de conviction ne mâche pas ses mots pour assener ses vérités à cette bande de criminels sanguinaires, aux ordres des terroristes occidentaux :

 « Moi je rentrerai soit par ce que ADO n’est plus a la tête de mon pays ou lorsque je sentirai que le temps est arrivé pour aller me joindre aux autres frères et sœurs pour chasser les gangsters installés par les armes françaises. Je ne crois pas en Ouattara et ses tueurs et je ne changerai point de position. Car nos parents souffrent de voir tous ces gâchis orchestrés par la France dans notre pays simplement parce qu’ils veulent abuser des richesses de mon pays. Jamais je n’irai faire allégeance à un sous préfet étranger et criminel. Mon pays doit revenir aux ivoiriens. »