1_Joseph_Kony_via_AFP

Comme beaucoup d’internautes, j’ai visionné la vidéo « d’invisible children », cette ONG pilotée par la CIA qui prétend défendre les enfants ougandais contre les cruautés du chef rebelle Joseph Kony, le leader de la LRA (armée de résistance du seigneur). J’ai été effaré d’entendre le colonialiste et pédéraste Moreno Ocampo, procureur de la CPI, lancer de virulentes charges contre Joseph Kony. C’est pourtant le même Ocampo qui n’avait pas eu honte de donner de chaleureuses poignées de mains au chef rebelle Soro Guillaume, ce criminel notoire, coupable lui aussi comme Joseph Kony d’enrôlements d’enfants soldats, de viols, d’esclavages sexuels, tortures, mutilations et massacres de milliers d’enfants depuis septembre 2002, en Côte d’Ivoire.

Cette vidéo, n’est rien d’autre qu’un instrument de propagande pour justifier l’invasion de l’Afrique par l’armée américaine elle-même, après l’utilisation de mercenaires rebelles camouflés sous le couvert de revendications politiques – comme Joseph Kabila, YueriMuseveni, Paul Kagaméetc- par l’état Terroriste des Etats-Unis d’Amérique. Joseph Kony n’est ni pire, ni meilleur qu’un Bill Clinton ou qu’un George W. Bush qui ont à eux deux provoqué la mort de millions d’êtres humains en Afrique centrale –en armant de dangereux criminels appelés rebelles- et au Moyen-Orient. Il ne mérite ni plus, ni moins qu’eux, un emprisonnement à la CPI.La question dérangeante que personne ne se pose, est de savoir d’où joseph Kony tire son armement de guerre ? Qui l’a équipé en armes de guerre et à quelsdesseins ?

Nous nous demandons pourquoi l’africain est si cruel avec ses propres frères ? Quand on voit les images d’hommes, de femmes et d’enfants torturés et mutilés gratuitement par des criminels sanguinaires comme Charles Taylor, Foday Sankoh, Joseph Kony et Soro Guillaume, l’ont est en droit de se demander ce qui ne tourne pas rond chez l’africain ? On ne va pas toujours accuser les terroristes occidentaux, car les africains ont eux aussi leur part de responsabilité dans la misère économique et morale du continent. Car, les rebelles sanguinaires qui ravagent l’Afrique au profit des terroristes occidentaux ne sont pas blancs.Soro Guillaume, ce criminel notoire doit payer pour ses crimes à l’image de Joseph Kony qui, jusque là, reste introuvable. Pendant ce temps, Soro Guillaume et sa bande de criminels analphabètes roulent carrosses dans les rues d’Abidjan, au grand dam de leurs milliers de victimes innocentes. 

2_Soro_Guillaume

 

3_

 

4_

 

5_

 

6_

 

7_

 

8_

 

9_

 

10_

 

11_

 

12_

 

13_

 

14_

 

15_

 

16_